Logo Sturno
Contact

Notre histoire

UNE ENTREPRISE CENTENAIRE

Ses origines remontent à 1920 dans le quartier de la gare d’Avranches où son siège réside encore. Fondée par M. Albert HUET et son associé M. MAILLARD, elle s’est d’abord appelée « HUET et MAILLARD – Entreprise Générale » pour devenir STURNO SA en 1951.

Son activité a débuté avec la réparation des dommages de guerre, notamment celle de la réhabilitation des routes et chemins. Elle s’est ensuite rapidement diversifiée vers les activités de réseaux humides puis vers celles de bâtiment, de génie civil et ouvrage d’art après la seconde guerre mondiale.

sturno - histoire 1920 - 2
Sturno Locaux

Dans les années 70, elle se lance dans une nouvelle activité de réseaux secs avec une activité de construction de réseaux téléphoniques, puis électriques quelques années plus tard. C’est à partir des années 1990 que débute une nouvelle diversification vers les services aux collectivités dans les domaines de l’eau et des déchets avec la naissance de STGS et SPHERE. Quelques années de croissance interne et externe plus tard, STURNO SA est finalement devenue la société holding de plusieurs filiales dans 4 domaines d’activité : les TP, les Telecoms, l’Eau et les Déchets.

En raison d’une concentration accélérée des marchés Télécoms d’Orange, l’activité est délibérément cédée fin 2017 à un acteur national. En 2021, STURNO SA change de nom au profit de GROUPE STURNO pour devenir une société holding et ses activités TP sont transférées dans une nouvelle entité créée à cet effet : STURNO SAS.

Notre histoire

La naissance de l’entreprise dans les années 20

En octobre 1920, Albert HUET débuta avec un chef et 6 ouvriers. Dès ses débuts, elle remporta le marché pour le réagencement et l’exploitation de la carrière des Fresnaies à Mortain.
Un marché qui lui assura une première longévité. Dès le mois de janvier 1921, l’effectif dépassait alors 60 ouvriers pour atteindre les 150 en 1923.
En 1924, l’entreprise se vit confier deux des trois lots d’adduction d’eau et d’assainissement de Bain-de-Bretagne.

sturno - histoire 1920 - 2
La période avant-guerre

L’entreprise se développe rapidement et créé une branche indépendante, pour les travaux d’hygiène publique, pour les départements extérieurs à la Manche, sous la gouvernance de A. MAILLARD, qui devient alors associé.
L’activité se stabilisa à la cadence de 4 millions de chiffre d’affaires annuel, comptant un effectif de 160 à 240 salariés.
L’activité fut ensuite ralentie durant la guerre en raison du refus d’Albert HUET de contribuer au travail d’Initiative allemande. Il consacra alors son temps à la fondation de l’association de remembrement de la Ville d’Avranches, ainsi qu’à la fondation d’une coopérative de Reconstruction.

sturno - histoire 1950 - 1
L’après-guerre : la création de la S.T.U.R.N.O

La filiale « A. HUET et A.MAILLARD » fut dissoute vers 1948. Suite à la rencontre avec un Ingénieur Arts et Métiers, il créa le 13 juin 1951 une société anonyme à faible capital dont il assura la présidence avec direction générale intitulée Société des Travaux Urbains et Ruraux du Nord-Ouest désignée par le sigle STURNO.
L’entreprise assura un Chiffre d’affaires comparable aux bonnes années de l’entreprise permettant à la fois une distribution aux salariés et aux actionnaires et une amélioration des moyens en matériel.

sturno - histoire 1960 - 1
Les années 60 à 80 | La passation des pouvoirs

A la tête du secrétariat et des questions de matériel et d’approvisionnement, Emile LAVIGNE était devenu un collaborateur précieux. Tout comme Claude-Henri DORLIAT, Ingénieur ETP, qui pris la fonction de Direction Générale dès 1963, et de Président en février 1970.
Ce dernier proposa par ailleurs de nommer Emile LAVIGNE comme Administrateur Directeur Général adjoint pour l’assister dans ses fonctions.
Ces années voient l’avènement d’une nouvelle activité de construction de lignes téléphoniques qui profitent de crédits importants alloués pour la desserte en téléphone du monde rural.

Les années 1980 à 2000 : la diversification vers les services

En 1980, l’activité « réseaux électriques » vient compléter celles des travaux d’hygiène publique et de lignes téléphoniques.
Deux ans plus tard, avec les départs de Claude-Henri Dorliat et d’Emile LAVIGNE, et après une crise économique et sociale critique pour l’entreprise, une nouvelle équipe se constitue avec à sa tête Michel GADBOIS, entré dans l’entreprise en 1964, devenant l’actionnaire majoritaire et 3e Président depuis sa création.
Il est épaulé par Jean PENVEN, entré en 1968, dans sa fonction de Directeur Général Adjoint.
Les activités spécifiquement orientées dans les Travaux Publics se rétablissent et se diversifient vers des métiers de services aux collectivités avec la naissance de STGS, dans le domaine de la gestion de l’eau, et de SPHERE, dans celle des déchets.

Les années 2000 à nos jours | La croissance

L’entreprise engage une période de croissance externe principalement dans le domaine des Travaux Publics (Humides et Secs) sur plusieurs départements du grand ouest de la France.
Elle poursuit son développement et sa croissance aussi dans le domaine des services aux collectivités pour la gestion des réseaux d’eau et des déchets.
Jean-François GADBOIS rejoint l’entreprise en 2004 pour accéder à la direction générale en 2011. Une transmission familiale du capital est procédée en 2017.
STURNO grandit et devient à la fois une entreprise de travaux et de gestion de filiales. En 2021, elle change de nom pour devenir GROUPE Sturno, administrateur de filiales, et donne vie à une nouvelle entreprise exclusivement dédiée à ses métiers historiques de travaux : STURNO SAS.

Découvrez également

Une question, un besoin d'intervention ?

Contactez votre agence de proximité

Contactez-nous